L’aventure du prêt immobilier

Témoignage d’un ménage français classique avec 2 enfants pour l’achat de leur première acquisition immobilière: En voyant les avantages financiers qui sont offert par l’État, les taux d’intérêts qui n’ont jamais étaient aussi bas, nous avions décidé d’entreprendre les démarches pour une demande de prêt immobilier.Le premier endroit auquel nous avons pensé c’est bien évidemment de se rendre chez notre conseiller bancaire en espérant obtenir toute les réponses à nos questions, car nous sommes clients chez eux depuis 20 ans!!! et vu notre âge depuis toujours ou presque pour ainsi dire.Nous avons fait une simulation de crédit bâclée et qui n’avait aucun sens … mais ne m’en rendant pas compte, je faisais toujours confiance, à la suite de quoi elle m’a demandé des documents m’assurant qu’il n’y aurait aucun soucis. Lors des rendez vous téléphonique ou en face à face, mon conseiller ne m’a jamais parlé de QUESTIONNAIRE DE SANTE ce qui est obligatoire pour toute demande, de taux d’intérêts intercalaire… et m’a assuré que le dossier avait été étudié à Paris par la commission du mercredi matin alors que le dossier avait été donné mardi soir après la fermeture. Ce qui est intolérable c’est que cette personne nous a fait perdre 1 mois!!! et nous étions très court en délais car nous étions éligible au prêt à taux 0 DOUBLE ce qui n’est plus le cas depuis le 30 juin 2010, il est multiplié par 1.5.A la suite de quoi nous nous sommes rendu au Crédit Immobilier de France qui nous a proposé un prêt à taux variable non capé après 5 ans de taux fixe ce que nous avons refusé catégoriquement car trop risqué surtout que les taux n’ont jamais été aussi bas et que nous étions incapable de calculer ce que nous couterai notre prêt immobilier en totalité. Et enfin nous avons rencontré une personne très compétente du Crédit Foncier, et dès le premier rendez-vous nous avons rempli le questionnaire de santé, ce qui pour nous a représenté un gage de sérieux, car c’était la première fois en 1 mois et demi qu’on nous en parlais. De plus, nous avons eu un très bon contact et une réciprocité avec la conseillère très efficace, car aussitôt qu’elle nous demandait un document, nous lui fournissions par fax, mail ou courrier et en 10 jours notre prêt immobilier fût accepté.La morale de cette histoire est de ne pas se limiter à sa banque ou à un seul avis car si nous avions fait ça aujourd’hui nous ne serions pas en train de signer chez le notaire pour la maison de nos rêves.

Ce contenu a été publié dans Prêt immobilier. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.