Des hackers siphonnent une banque

Une institution financière britannique est actuellement victime de pirates informatique, qui utilisent le virus baptisé Zeus. Ce virus siphonne les comptes des clients.

Les « hackers » ont déjà récupéré plus d’un million de dollars depuis début juillet « et l’attaque est encore en cours ».

Le logiciel pirate est introduit secrètement dans les ordinateurs, certainement par l’intermédiaire de sites internet piégés. Il est conçu pour « détourner » les opérations bancaires en ligne, explique M86 (entreprise américaine spécialisée dans la sécurité internet). Le logiciel montre en ligne l’état théorique des comptes des clients, tandis que des transactions sont effectuées sans qu’ils s’en aperçoivent depuis un centre de commande et de contrôle. Le virus se met entre la banque et le client.

Ce contenu a été publié dans News. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.